Portrait de Alain Zofrenski

portrait_zofrenski

 

Alain Zofrenski, né le 30 juin 1979 à Paris, est un philosophe,  linguiste et essayiste français. Fils d’un père polonais ayant fui la deuxième guerre mondiale et d’une mère américaine, il a passé son enfance aux États-Unis, dans la ville de Philo dans l’Ohio. Depuis sa plus tendre enfance, il se préoccupe du sort de l’Univers et élabore, déjà à l’adolescence, quelques observations sur le monde tel que nous le définissons. En 1974, il part pour Paris afin d’étudier la pensée de grands noms du mouvement absurdiste tels que Harry Start, Émile-Auguste Chatrer ou le linguiste Moal Mocheski. Il rejoint par la suite le mouvement de penseur «Staff Philo Coq», dont il est aujourd’hui encore un membre actif. En 2006, alors qu’il forge son système de pensée sur l’impensable indispensable, il fait la connaissance, dans un bar de Suisse romande, de Joël Boucheteil. Cette rencontre le poussera à proposer ses études sous les traits des illustrations de ce dernier, espérant ainsi propager sa vision à travers le monde.

 

Alain Zofrenski s’est exprimé sur les trucs, les machins et les choses, mais aussi sur l’absurde, l’incongru, la modernité contemporaine, la Sainte Éthique, La bien-pensance, le sophisme, les conventions sociales. Il défend l’idée du hasardeux destin, de la logique illogique, de la redécouverte du sens du tragique, ainsi que l’esprit du rien du tout. Il dit de lui-même qu’il est « à la fois classique et inclassable ».